HELP, la gastro est chez nous!

je reviens par ici après quelques temps d'absence. Durant cette fin d'année le temps m'a tout simplement fait défaut. Entre les fêtes de famille et les vilains virus qui se sont invités, j'étais pour ainsi dire bien occupée.

Alors quoi de plus logique que de revenir avec un petit article médical hein? J'imagine, les petites maladies de l'hiver sont le quotidien, bien malheureusement, de beaucoup de familles.

J'ai décidé de vous parler aujourd'hui de cette vilaine affection qui nous plombe l'estomac et les intestins ! Celle qui donne des crampes à se rouler par terre, qui fait vomir, qui donne des diarrhées, qui provoque des tonnes de lessives et qui peut surtout vite amener les enfants à l'hôpital si l'on n'est pas attentif : la gastro-entérite! Cette année nous y avons tous échappé (pour le moment), sauf la petite dernière qui a été super mal pendant 6 jours! Dans notre entourage proche par contre, c'était une vraie hécatombe !

Je ne vais pas vous faire un résumé physiopathologique de ce qu'est la gastro, puisque primo je ne suis pas médecin et deuxio, ce n'est pas ce qui vous intéresse le plus... Je me trompe? Non, je vais plutôt parler de la déshydratation et des soins que l'on peut prodiguer à nos loulous qui se retrouvent littéralement à se vider par en haut et par en bas.

Quelques signes de déshydratation

On commence par quelques signes visibles de la déshydratation chez l'enfant:

  • lèvres et muqueuses sèches
  • yeux cernés et enfoncés
  • absence de larmes
  • fatigue importante voire apathie
  • peau sèche et moins élastique (si l'on pince doucement la peau de l'abdomen de bébé, celle-ci forme un petit pli qui reste. Si le bébé est bien hydraté et qu'on fait ce même pli, celui-ci s'efface rapidement)
  • fontanelle creuse pour les bébés
  • urines foncées et diminuées voire absence
  • perte de poids
  • soif intense
    ...

Le cercle vicieux de la cétose

Si l'enfant vomit beaucoup et a des diarrhées, il peut rapidement se déshydrater. Il est important de subvenir à ses besoins en hydratation avant tout et cela peut vite devenir un vrai casse-tête, car il faudrait suppléer ses besoin hydriques habituels en plus de remplacer ce qu'il perd par les diarrhées et les vomissements! AH OUI, rien de plus simple, tu vas me dire, avec un enfant qui ne garde rien de ce qu'on lui donne ou qui refuse de boire... D'où le casse-tête justement.

Il se peut aussi qu'il refuse ou n'arrive pas à s'alimenter (solides) pendant un ou deux jours, ce n'est pas bien grave, l'important est qu'il puisse boire. Dans ce cas l'eau pure ne suffit pas.

Sans entrer dans les détails, si notre corps ne dispose plus suffisamment de sucre pour nourrir les cellules (car l'enfant ne s'alimente plus), il va aller brûler les graisses. En brûlant les graisses, des déchets sont produits: les corps cétoniques. L'enfant se met alors en cétose avec des symptômes de nausées et vomissements liés au surplus d'acétone dans le corps. Tu l'auras compris, on entre dans un véritable cercle vicieux, avec un enfant qui vomit et n'arrive pas à s'alimenter à cause de sa gastro-entérite, mais aussi à cause de son état de cétose, qui provoque aussi ces symptômes. Pour pallier à ça, il lui faut impérativement une hydratation contenant du sucre.

Soins

Boissons sucrées et hydratation fractionnée

Comment on s'en sort? On opte donc pour les boissons sucrées que l'enfant aime boire, pour mettre toutes les chances de notre côté. Thé froid, sirop, thé sucré, jus de pommes,... Tout est bon à prendre s'il désire boire quelques gouttes. L'idéal est qu'il boive une solution de réhydratation, mais ce n'est pas forcément gagné vu le goût de ces dernières. Ici, nous utilisons le Normolytoral, que tu trouves en pharmacie. Ces solutions contiennent tous les éléments nécessaires (sodium, potassium, etc...) pour que le corps puisse se rétablir. Il existe également une recette de solution de réhydratation à base de jus d'orange, de sel et d'eau bouillie que tu peux réaliser simplement à la maison (je ne l'ai pas testée).

Et on met en pratique l'hydratation fractionnée en proposant à l'enfant de toutes petites quantités rapprochées (une cuillère à soupe ou une seringue de 5ml toute les 5-10minutes) et on augmente les quantités selon sa tolérance. Le but étant de le réhydrater doucement sans créer un surplus dans son estomac qui est tout irrité.

Pour les petits allaités, vous pouvez donner le sein aussi souvent qu'il le désire. Pour le bébé qui boit du lait en poudre, vous pouvez fractionner les biberons. Vous trouvez en pharmacie des laits en poudre spécialisés comme Aptamil HN25 (à regarder avec le pédiatre de votre enfant).

Reprise de l'alimentation en douceur

On reprend gentiment une alimentation au rythme de l'enfant (qui, on le comprend bien, peut être dégouté). On préconise ce qu'il aime. On ne va pas lui proposer de la raclette ou du MacDo on s'entend bien, mais le reste, tant qu'il mange, on ne fait pas trop de cas. S'il veut un biscuit ou un petit suisse, on les lui donne. Oui, on dit qu'il faut préconiser les carottes cuites, le riz, la viande maigre,... Mais va faire manger ça à ton enfant malade qui ne veut déjà rien avaler, hein! L'important au final est qu'il ait quelque chose dans le ventre, non? En tout cas pour les débuts de la maladie. Après, quand il va mieux, tu peux effectivement proposer des aliments plutôt légers. ;-)

Quoi qu'il en soit, on ne force pas! S'il ne désire pas manger pendant un jour ou deux, ne paniquez pas. Par contre l'hydratation (sucrée dans ce cas), comme dit précédemment, est essentielle!

Traitement

Il n'y a malheureusement pas de traitement choc pour guérir une gastro-entérite virale, mais voici 2-3 pistes qui peuvent tout de même aider et que l'on peut donner à tout âge :

  • paracétamol en cas de fièvre (on évitera l'Ibuprofen qui irrite l'estomac).
  • hydrolat de cannelle : le top du top pour les grands et les petits avec son effet stimulant général, antibactérien, virucide, antifongique et stimulant digestif. On le trouve en pharmacie et en droguerie. Le dosage préconisé est : 1 cuillère à café 3 fois par jour. Nous l'utilisons beaucoup ici, à chaque fois que les enfants ou nous-même avons la gastro, ou lors d'un repas copieux par exemple.
  • Probiotiques pour refaire la flore intestinale (Pérentérol, Bioflorin par exemple). Ils sont d'une grande aide en cas de diarrhées aigües.
  • Il est déconseillé de donner des médicaments dans le but de stopper complètement la diarrhée (Imodium par exemple) ou les vomissements. A voir avec votre pédiatre.
HELP, la gastro est chez nous!

Quand consulter ?

  • si l'enfant est apathique (fatigue intense, ne joue pas, somnolence inhabituelle...)
  • si l'enfant ne fait pas pipi depuis 6h (tu peux mettre un petit coton dans la couche pour déceler s'il a uriné ou non, car il n'est pas toujours évident de savoir avec ces couches ultra absorbantes)
  • si l'enfant a très mal au ventre et le ventre tendu
  • si l'enfant n'arrive plus à s'hydrater et à compenser ce qu'il perd en diarrhées et vomissements (diarrhées et vomissements très fréquents)
  • si les diarrhées ou les vomissements contiennent du sang (de petits filaments de sang peuvent tout de même être dus à une simple irritation)

Il est important de toujours bien être attentif car les diarrhées et vomissements peuvent parfois cacher d'autres pathologies qu'une gastro-entérite.

Pour les fesses

Les pauvres petites fesses sont soumise à rude épreuve surtout lorsque les diarrhées sont importantes et que l'enfant porte encore une couche. C'est très très irritant et la peau peut vite être lésée par l'acidité des selles. Il est important de nettoyer le siège tout de suite après chaque diarrhée et de ne pas laisser " baigner " le derrière du bébé dedans (logique tu me diras! OUI, mais pas forcément pour tout le monde).

Tu risques donc de devoir nettoyer très régulièrement les fesses de ton petit, selon la cadence des diarrhées. Pour ce faire, je déconseille fortement les lingettes humides (d'ailleurs à proscrire de manière générale pour tout bébé dès la naissance). Elles sont souvent remplies de produits (parfois bien cochons) et sont très irritantes, notamment si elle contiennent de l'alcool (AU FEU!!). Je préfère utiliser de l'eau sur un coton ou alors du liniment oléo-calcaire, qui nourrira la peau et ne l'agressera pas (depuis le temps, je pense que tu connais, mais au cas où, on en parle ici et on en vend ici).

Et pour ce qui est du soin des petites fesses irritées, il y a plusieurs crèmes que l'on peut appliquer. On vous parle de nos préférées par ici.

Limiter le risque de propagation

On en revient encore et toujours au lavage des mains, étape essentielle pour limiter au maximum la propagation des virus. Il faut dire que ces sales petites bébêtes sont parfois bien tenaces!

Il est important de bien laver ses mains et celles de l'enfant au savon, voire même de les désinfecter dès que celles-ci sont en contact avec le vomi ou les selles (ultra logique hein!), mais aussi de se laver les mains dès que l'on est en contact direct avec l'enfant. Tu l'as compris, la gastro se transmet par contact (toucher).

Il est aussi recommandé de bien nettoyer/désinfecter si possible tout ce qui a été en contact avec les selles ou le vomi (jouets, WC, sol...).

Pendant la période de maladie on évitera le contact avec les petits copains, les personnes âgées et celles dont l'immunité est affaiblie.

Bon, je crois avoir fait le tour de ce que je voulais vous raconter. ;-P Finalement l'article est un peu plus long que prévu. J'espère ne pas trop vous saouler avec tout ça, mais quand je m'embarque dans un sujet médical, je m'emballe un peu ^^.

Et toi quelles sont tes astuces?

PS: Je vous rappelle que je ne suis pas médecin. Si vous avez des doutes ou êtes en souci pour votre petit, n'hésitez pas à contacter votre pédiatre.

De gros bisous chez vous ! En espérant que les virus ne vous aient pas assaillis.


wallpaper-1019588
Pendant ce temps en cuisine : les scones.
wallpaper-1019588
C'est beau la vie avec Haribo (cadeau inside)
wallpaper-1019588
Tests de grossesse : ce qu’il faut savoir
wallpaper-1019588
Récupérer après l’accouchement : nos conseils
wallpaper-1019588
Prends moi par la main, une association valaisanne pour la famille
wallpaper-1019588
Nouvelle Collaboration Sézane x Bonton
wallpaper-1019588
Faire accepter le biberon à un bébé allaité
wallpaper-1019588
Bien dormir pendant la grossesse