Ce qu’il faut savoir sur le congé maternité

Ce qu’il faut savoir sur le congé maternité

Ce qu’il faut savoir sur le congé maternité

Enceinte, vous vous sentez fatiguée, il est temps pour vous de vous reposer. Mais vous ne connaissez pas bien les modalités et conditions du congé maternité. On vous explique tout, durée, indemnités…

Ce qu'il faut savoir sur le congé maternité

Le congé maternité c’est quoi ?

Le congé maternité est une période ou la future maman va bénéficier d’une durée pour se reposer. Le congé maternité fait partie des droits des femmes salariées. Il faut savoir que vous ne serez pas virée mais seulement suspendu le temps de la période. Vous n’êtes pas obliger de prendre ces congés si vous sentez que vous êtes capables de continuer vos activités.

Le congé maternité est divisé en 2 parties:

  1. Le congé prénatal: il vous permet de vous reposer avant l’accouchement
  2. Le congé postnatal: il vous permet de récuper de l’accouchement

Quelle est la durée du congé maternité ?

Vous devez savoir que la durée du congé maternité dépend du nombre d’enfant que vous avez ou du nombre d’enfant que vous attendez.  Voici les différentes durées:

  1. Si vous attendez votre premier ou deuxième enfant, vous bénéficierez d’une durée totale de 16 semaines : 6 semaines pour le congé prénatal et 10 semaines pour le congé postnatal
  2. Si vous attendez votre troisième enfant ou plus, vous bénéficierez d’une durée totale de 26 semaines : 8 semaines de congé prénatal et 18 semaines de congé postnatal
  3. Si vous attendez des jumeaux, votre bénéficierez d’un congé maternité de 34 semaines : 12 semaines de congé prénatal et 22 semaines de congé postnatal
  4. Et enfin, si vous attendez des triplés ou plus, vous bénéficierez d’un congé maternité de 46 semaines : 24 semaines pour le prénatal et 22 semaines pour le postnatal

Qui peut bénéficier du congé maternité ?

Toutes femmes enregistrées à la sécurité sociale peut bénéficier du congé maternité, salariée ou au chômage.

Pour celle qui sont au chômage, vous ne serez tout simplement plus sur la liste des demandeurs d’emploi pendant cette période. Il est possible pour vous de toucher des indemnités journalières sous réserve de certaines conditions.

Comment en bénéficier ?

Vous devez tout d’abord déclarer votre grossesse à votre caisse d’assurance maladie avant la 14ème semaine de grossesse ou seizième semaine d’aménorrhée. Il suffit de remplir et envoyer le formulaire rose de déclaration de grossesse à votre caisse d’assurance maladie. Il faut aussi envoyer les deux feuillets bleus à votre caisse d’allocations familiales.

Si vous êtes salariée, vous devez prévenir votre employeur avant votre congé. Envoyer une lettre avec accusé de reception mentionnant la date de l’accouchement et les dates de vos congés maternité pré et potsnatal.

Existe-t-il des indemnités journalières ?

C’est la Sécurité sociale qui verse ces indemnités journalières pendant votre congé maternité.

  • Si vous êtes salariée, les indemnités sont calculées sur vos salaires nets des 3 derniers mois. Soit environ 95 % de votre salaire net dans la limite du plafond de la Sécurité sociale. Certaines conventions collectives, rembourse le reste, renseignez-vous !
  • Si vous pratiquez une activité saisonnière, les indemnités sont calculées sur vos salaires des 12 derniers mois.
  • Si vous êtes au chômage, que vous percevez ou avez perçu des allocations au cours des 12 derniers mois, vous bénéficierez d’indemnités journalières qi seront calculées sur la ­moyenne des salaires nets des 3 derniers mois de travail.

wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
C'est beau la vie avec Haribo (cadeau inside)
wallpaper-1019588
Tests de grossesse : ce qu’il faut savoir
wallpaper-1019588
Pendant ce temps en cuisine : les scones.
wallpaper-1019588
Enceinte, comment s’habiller quand il fait chaud ?
wallpaper-1019588
Rester sexy pendant la grossesse
wallpaper-1019588
Le buffet froid : se faire plaisir simplement en été !
wallpaper-1019588
Les soldes chez Léo Le Pirate