Compléments de vitamines pour enfants : pour ou contre ?

Les bébés et les enfants ont, comme les adultes, besoin de vitamines, dont certaines plus que d'autres. Au plus jeune âge, les vitamines ont des effets à beaucoup de niveaux sur le corps de bébé. Elles ont notamment comme rôle de renforcer les défenses immunitaires, souvent sollicitées durant la période où le très jeune enfant fait son immunité.
Elles assurent également une bonne croissance et une bonne digestion, entre autres.
Plus spécifiquement, le bébé jusqu'à 3 ans a des besoins très spécifiques en vitamines. C'est la raison pour laquelle les laits infantiles, aliment de base du jeune enfant, ont des compositions assez définies (même si variables selon les marques). Il comprend plusieurs composants ajoutés au lait tels que (entre autres) les acides aminés, des minéraux ainsi que des vitamines.
En effet, le corps de bébé n'est pas fait pour le lait de vache, qui ne correspond pas du tout à ses besoins. Il est trop riche en protéines, graisses saturées, sodium et calcium, et présente des déficits dans certaines vitamines ainsi qu'en fer.

Comment améliorer l'apport en vitamines pour bébé ?
Ce déficit en vitamines amène donc les fabricants à ajouter des vitamines dans le lait infantile. Pour cette raison, et d'autres, ton bébé peut avoir besoin d'autres sources de vitamines.
Par exemple pour la vitamine D, qui est présente dans certains aliments dont le lait infantile. Elle est en fait majoritairement synthétisée par l'organisme via l'exposition au soleil. Celle-ci peut se révéler insuffisante, de par les périodes froides, mais aussi pour différentes raisons (difficultés à sortir en cas de parentalité solo ou de grossesses multiples par exemples). Un apport complémentaire peut alors s'avérer nécessaire.
Le fer peut également se révéler en apport trop insuffisant, d'où le fait que ton pédiatre peut te prescrire des compléments. Il arrive en effet que des bébés aient des anémies, notamment suite à de nombreuses malades infectieuses, détectées par analyses sanguines en cas de doute par le pédiatre. Si tu as une ordonnance de vitamines et que ta pharmacie ne possède pas ce qu'il faut, tu peux jeter un œil sur phyonut.com 😉
Enfin, des compléments alimentaires vitaminés peuvent être prescrits dans des cas précis, à partir de 2-3 ans. Comme pour le fer, cela peut arriver suite à de trop nombreuses maladies, ou encore en cas de symptômes particuliers tels qu'une fatigue importante, souvent associée à des soucis de nuits difficiles, ainsi que des problèmes de concentration ou d'attention.
En cas de déficits de vitamines D et K, réciproquement importantes pour la croissance et son action anti-coagulante, le médecin peut en prescrire un supplément pour l'une ou l'autre, voire les deux.

Compléments vitamines pour enfants contre Compléments de vitamines pour enfants : pour ou contre ?

Dans tous les cas, c'est bien l'avis du pédiatre qui compte et il faut le consulter avant de prendre une décision seul(e). En effet, des excès d'apports en vitamines en dehors de l'alimentation peuvent être source de soucis plus que de bienfaits.
Petit conseil par ailleurs : les vitamines disparaissent très vite une fois les fruits et légumes cueillis. Aussi il est important de rapidement consommer les légumes et fruits frais après achat. Important aussi de les conserver à l'abri de l'air et de la lumière, et de les consommer crus autant que possible, car la cuisson les détruit grandement (notamment la vitamine C).


wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
Atelier gratuit : Exercices de relaxation et évolution du corps – 1er Fevrier 2019 – LYON
wallpaper-1019588
Entretien : Gwendaline Chavin, co-fondatrice de Leroy République
wallpaper-1019588
Lumière bleue : ses dangers pour bébé
wallpaper-1019588
Comment prendre soin de sa peau pendant sa grossesse ?