L’acide folique pendant la grossesse : son rôle ? les apports ?

L’acide folique pendant la grossesse : son rôle ? les apports ?

L’acide folique pendant la grossesse : son rôle ? les apports ?

L’acide folique est une vitamine appelée aussi B9 qui est essentielle et indispensable tant en période pré conceptionnelle qu’en période de grossesse. Quel est son rôle ? Quel est son apport ? Nous faisons le point sur l’importance de cette vitamine.

L’acide folique pendant la grossesse : son rôle ? les apports ?

Qu’est-ce que l’acide folique ?

L’acide folique est une vitamine B9, que l’on peut retrouver dans certains aliments, ou sous la forme d’une gélule hydrosoluble que l’on introduit dans son quotidien en complément alimentaire. Elle participe à de nombreux fonctionnement du corps humain, plus précisément à la production du matériel génétique. Elle aide aussi aux fonctionnements des formations des globules rouges, du système nerveux et immunitaire.

Comme énoncé précédemment, l’acide folique est essentiel pour prévenir des malformations du système nerveux du fœtus. Les carences en acide folique peuvent aussi entraîner des anomalies du développement des tissus maternels (placenta, circulation sanguine). Le bébé lui-même peut naître avec de faibles réserves en folates, dont il va avoir grand besoin à sa naissance. Pour éviter ces troubles, il est fortement conseillé de prendre ces compléments nutritionnels avant le début de la grossesse.

Dans quels aliments retrouvent-ont de l’acide folique ?

Pour une femme enceinte, les besoins quotidiens en acide folique sont de 400 microgrammes. C’est dans l’alimentation que vous trouverez principalement ces précieux folates, mais le médecin vous prescrira sans doute une supplémentation en début de grossesse.

Les aliments les plus riches vont se trouver dans

  • Les foies d’animaux (poisson, agneau, veau, volaille)
  • La levure alimentaire
  • Les légumes à feuilles vertes (choux, épinards, mâche, brocolis, cresson)
  • Les légumineuse (lentille, pois chiches, petits pois)
  • Les fruits secs (noisette, amande, noix)
  • Dans certains fromages (le chèvre, le camembert). Attention aux fromages à ne pas manger pendant la grossesse.
  • Le jaune d’œuf

Les aliments à teneur moyenne

  • Maïs
  • Persil
  • Menthe
  • Haricots verts
  • Tomate
  • Artichaut
  • Oignon
  • Endive
  • Carotte
  • Asperge
  • Banane
  • Figue
  • Fruits rouges
  • Kiwi
  • Datte
  • Poireau
  • Agrumes
  • Betterave
  • Avocat

Avez-vous besoin d’un complément en parallèle de votre alimentation ?

Toutes les femmes qui envisagent de concevoir ou vivent leur premier trimestre de grossesse peuvent prendre un supplément nutritionnel quotidien de 400 microgrammes (mcg) d’acide folique. Cette précaution vient en plus d’un régime alimentaire riche en folate pour réduire les risques de malformations du fœtus.

Une fois le premier trimestre de grossesse passé (à partir de la 13e semaine), vous pouvez, si vous le souhaitez, arrêter la prise de ce supplément. Si vous choisissez de continuer de prendre de l’acide folique, cela n’aura aucune conséquence néfaste sur vous ou le bébé.

Une carence en folate dans votre régime alimentaire peut provoquer une anémie en folate. Les symptômes sont identiques à ceux d’une anémie en fer : fatigue et faiblesse. Une légère insuffisance en folate peut vous rendre irritable ou énervée. Si vous avez des inquiétudes quant à votre alimentation, parlez-en à votre médecin qui pourra vous diriger vers un diététicien.


wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Le magnésium pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir !
wallpaper-1019588
Quel modèle choisir pour son maillot de bain de grossesse
wallpaper-1019588
Avant j'avais un bullshit job.