Les aliments à privilégier pendant la grossesse

Lors de la grossesse, les changements qui s’opèrent dans notre corps peuvent se traduire par certains maux tel que des nausées ou constipations. Ces maux de grossesse sont en effet très fréquent car 70% des femmes enceintes soufreraient de nausées lors du premier trimestre de grossesse.

Il est cependant possible de réduire ces maux grâce à une alimentation adaptée. Dans cet article nous allons vous donner nos conseils afin d’adopter une alimentation adéquate pendant la grossesse.

Les aliments contre les maux de grossesse

1 – Le Gingembre est votre ami !

L’OMS (Organisation Mondiale de Santé) à reconnu le gingembre comme seul remède naturel contre les nausées de grossesse. A consommer en assaisonnement dans vos plats, en jus (les shots de gingembre sont très à la mode) ou tout simplement râpé seul, il vous aidera à vous sentir mieux. Il est recommandé d’en consommer environ 10 grammes par jour pour que le gingembre ait un réel effet.

2 – Les fruits & Légumes

Les fibres se trouvent principalement dans les fruits et légumes. Celles-ci aident au bon transit intestinal mais également à lutter contre les hémorroïdes, qui peuvent être fréquentes lors de la grossesse.  Il est recommandé d’en consommer entre 25 et 30 grammes par jour. Vous trouverez la liste complète des aliments riches en fibres ici

Il est également conseillé de manger des légumes à feuilles vertes qui regorgent de vitamine B9, essentielle au développement du système nerveux fœtal. N’hésitez donc pas à manger des épinards, des brocolis, de la laitue… Certains fruits possèdent également beaucoup de vitamine B9, tels que le melon, la mangue ou les framboises.

3 – Des protéines

La consommation de protéines d’une femme enceinte doit être supérieure à la normale afin de construire et renouveler les tissus de l’organisme, qui évoluent tout au long de la grossesse. Il est recommandé qu’une future maman consomme entre 60 et 80 grammes de protéines par jour. Ces protéines peuvent être animales (lait, viande, poisson, œufs) ou végétales (lentilles, haricots rouges, tofu…).

4 – On fait attention à l’anémie !

Un manque de fer et c’est l’anémie. Au cours de la grossesse les besoins en fer augmentent particulièrement lors du deuxième et troisième trimestre. Pendant cette période, les capacités d’absorption du fer de l’organisme augmentent : ” le corps est vraiment bien fait !”.

Le fer sert à donner une bonne oxygénation à votre bébé, et également à l’aider à constituer ses premières défenses immunitaires. Pensez donc à manger des aliments riches en fer tel que les épinards, la spiruline, le thym, les haricots rouges ou encore les lentilles. Privilégiez également les aliments riches en fer d’origine animale, tel que la viande ou les œufs, qui est mieux assimilé par l’organisme.

Par contre évitez les boissons à base de théine et caféine qui empêchent l’absorption du fer par l’organisme.  Nous vous conseillons de vous diriger vers des aliments riches en Vitamines C qui, au contraire, favorisent l’absorption du fer.


wallpaper-1019588
Congé maternité: vos droits de femme enceinte au travail
wallpaper-1019588
Les bons plans sur les activités Parisienne à faire en famille
wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Quels sont les vêtements indispensables pour la grossesse
wallpaper-1019588
Le top 9 des jouets pour l’éveil de bébé
wallpaper-1019588
Monoprix X Polder Collab
wallpaper-1019588
Automne : Comment booster son corps pour affronter la saison froide
wallpaper-1019588
Les spaghettis aux palourdes