Tout plaquer et partir à l’aventure autour du monde,une famille suisse réalise son rêve !

Faire le tour du monde... Qui ne l'a pas rêvé ? Je suis sûre que tu t'es déjà dit une fois dans ta vie " J'aimerais tout vendre, tout plaquer et partir découvrir autre chose, faire un tour du monde! " Oui facile à dire mais avec des enfants scolarisés ça peut être compliqué... Et bien si je te disais qu'une famille suisse à l'heure où tu lis ce récit, vit son rêve à l'autre bout de la planète ? Curieuse et admirative pour ce courage de tout quitter et suivre ses rêves, j'ai interviewé Nicole ...

Nicole, Patrick et leurs deux garçons partent à l'aventure autour du monde

Nous sommes une famille ordinaire, nous vivons à la campagne, au pied des montagnes suisses avec nos deux garçons Eytan (12 ans) et Maxime (9 ans). Nous nous sommes rencontré il y a plus de vingt ans à la fin de nos études. Aujourd'hui je suis graphiste indépendante et Patrick est commercial et ébéniste de métier. Nous aimons la cuisine, le sport, la nature, la montagne, les grands espaces et la vie au grand air. Nous essayons toujours de rester sur ce qui est positif et espérons offrir un peu de rêve à travers notre projet un peu fou.

Tout plaquer et partir à l’aventure autour du monde,une famille suisse réalise son rêve !

Présentez-nous votre grand projet

En mars 2018, nous avons décidé de tout vendre et de tout quitter pour un voyage autour du monde à la poursuite de nos rêves. Nous allons visiter les cinq continents en deux ans et ferons l'école à nos enfants... l'école de la vie, du voyage, l'école du monde. Nous avons choisi de troquer notre vie tranquille, contre une aventure humaine extraordinaire avec nos enfants et maintenant nous sommes les Four Fly Away.

Qu'est-ce qui vous a donné le goût du voyage ?

Nous sommes pas des voyageurs nés et nous avons essentiellement visité l'Europe. C'est pour nous d'autant plus un gros challenge, car nous n'avons pas vraiment de repères. C'est vraiment un grand saut dans l'inconnu, mais nous sommes persuadés que sortir de notre zone de confort nous fera grandir et nous apportera que du bonheur.

- "Et pourquoi pas nous?!"
Tout plaquer et mettre les voiles, ça parait fou, mais je crois que c'est la meilleure
décision que nous ayons jamais prise. -

Pourquoi avoir décider de tout plaquer et de partir ?

Nous n'avons jamais eu le désir ou pensé de voyager autour du monde jusqu'à il y a deux ans. À passé quarante ans, nous étions à la croisée de nos vies et donc face à certaines questions existentielles. Nous avions réellement envie de changement, de nouveaux challenges, de nous retrouver et surtout de nous recentrer sur ce qui nous fait vibrer vraiment.

Nous avons évoqué un tour du monde pour la première fois en février 2018 et c'est moi (Nicole) qui en a eut l'idée. Cela faisait quelques temps que je suivait des familles tourduondistes et je me suis dit "Et pourquoi pas nous?!". Tout plaquer et mettre les voiles, ça parait fou, mais je crois que c'est la meilleure décision que nous ayons jamais prise. C'est une bouffée d'oxygène, une nouvelle vie, un nouveau départ. L'occasion de vivre différemment, d'ouvrir nos horizons vers d'autres cultures, d'autres manières de faire et de penser, de faire de belles rencontres et surtout de vivre une aventure humaine avec nos enfants qui restera gravée à vie.

Vas-tu continuer à travailler pendant le voyage ?

Oui l'idée est de pouvoir voyager plus d'une année, nous avons donc l'intention de gagner notre vie notamment avec des partenariats et de la création de contenu. Spécialisée dans le branding, je prévois également de continuer à travailler à distance en tant que graphiste. Ce voyage est pour nous un nouveau mode de vie, plus que des vacances ou une année sabbatique. Les enfants continuent l'école et nous le travail, mais d'une manière différente.


wallpaper-1019588
Nouveautés 2020 de Walibi Rhône-Alpes !
wallpaper-1019588
Nos découvertes « chouchous » de cet été
wallpaper-1019588
Shopping : les robes d’été pour femme
wallpaper-1019588
Randonnée dans le val d’Hérens : La magie de Ferpècle et son glacier du Mont-Miné