La fabrication d'un déodorant naturel pour les nuls.

La fabrication d'un déodorant naturel pour les nuls.

Ce n'était pas dans la liste de mes 18 trucs à faire en 2018 mais il y a peu une grande idée m'a prise, du fait de Facebook et son pouvoir, de l'influence que les gens peuvent parfois avoir sur moi. Depuis quelques mois maintenant je suis sensibilisée aux problèmes liés aux perturbateurs endocriniens. Cela fait pourtant des années que j'en entends parler, comme tout le monde, mais cela ne m'a réellement interpellée qu'à ce moment là. Allez comprendre pourquoi.

Il y a quelques jours donc une information a attiré mon attention parce que simple et accessible pour une personne telle que moi. J'entends par là une personne responsable mais qui ne veut pas se prendre trop la tête non plus. J'ai vu passer un article de Antigone XXI concernant la fabrication d'un déodorant naturel prêt en 5 minutes. Le rêve pour une débutante comme moi. Vu la simplicité de la préparation j'ai dit bingo, je suis allée acheté les 3 ingrédients le soir même et je suis passée à l'action dès le lendemain.

Pourquoi je suis passée à l'action ? Tout simplement parce que j'en ai assez d'utiliser un produit nocif pour ma santé, le cancer du sein est un mal que je préfère éviter mais aussi parce que après avoir cherché sur le net différents déodorants bio je me suis heurtée au prix. Deux raisons donc de passer à la fabrication maison de mon déodorant : médicale et économique.

100 g d'huile de coco + 50 g de bicarbonate de soude + 50 g de fécule

En bonne néophyte que je suis j'ai dû me renseigner un peu afin de savoir où acheter certains ingrédients nécessaires à la "recette", l'huile de coco je connais j'en consomme mais le bicarbonate, celui de la pharmacie, droguerie ou du supermarché ? La fécule c'est quoi? Et en fait tout se trouve au supermarché, le bicarbonate alimentaire fait très bien l'affaire (s'il est très fin), au rayon du sel et herbes diverses et la fécule c'est de la maïzena tout simplement.

Il m'a fallu en effet au total, montre en main 5 minutes, pour peser les ingrédients, faire fondre l'huile (oui parce que elle est vendue à l'état solide), mélanger le tout, verser dans un pot en verre et mettre au frigo. Vous trouverez une vidéo très claire sur le blog With love like that.. Quelques heures après mon déodorant était prêt à l'emploi. J'avais réussi. C'est bête mais j'avoue que j'étais contente de moi. Je vais en avoir pour un bon moment pour un prix dérisoire.

Huile de coco* (200g) : 3,95 euros, il en reste 100g. Bicarbonate de soude (400g) : 1,99 euros, il en reste 350g. Fécule (maïzena-400g) : 1,43 euros, il en reste 350g.

Un total de 7,37 euros pour deux déodorants qui vont me faire au moins l'année (d'après mes sources) et de la fécule que je vais pouvoir réutiliser. Quant au bicarbonate là pour le coup je ne sais pas trop quoi en faire, si vous avez des idées je suis preneuse. Au pire ce sera pour les prochains déodorants.

Je suis enchantée d'avoir entrepris cette démarche, enchantée et fière j'avoue. Et vous ça vous tente, vous le fabriquez déjà ?

Et merci à Kiara Papillon, Marie Graine de Caillou et Marie Coulon pour leurs bons conseils, c'était chouette de papoter avec vous.

* ou huile de coco désodorisée (compatible avec l'allaitement) si vous n'adorez pas cette odeur.

wallpaper-1019588
Pendant ce temps en cuisine : les scones.
wallpaper-1019588
C'est beau la vie avec Haribo (cadeau inside)
wallpaper-1019588
Tests de grossesse : ce qu’il faut savoir
wallpaper-1019588
Récupérer après l’accouchement : nos conseils
wallpaper-1019588
Prends moi par la main, une association valaisanne pour la famille
wallpaper-1019588
Nouvelle Collaboration Sézane x Bonton
wallpaper-1019588
Faire accepter le biberon à un bébé allaité
wallpaper-1019588
Bien dormir pendant la grossesse