Quel mode de garde choisir pour mon enfant ?

Quel mode de garde choisir pour mon enfant ?

Crèche, assistante maternelle, halte garderie… Les modes de garde sont nombreux et en tant que jeune parent on peut vite se sentir perdu. Petit tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous pour vous aider à faire le bon choix.

Quel mode de garde choisir pour mon enfant ?

La crèche collective

Une solution pour faire garder son tout petit est de l’inscrire dans un établissement de type crèche (micro-crèches,  haltes-garderies, structures multi-accueil ou encore jardins d’enfants). Gérée par la mairie ou le département, la crèche accueille des enfants entre 2 mois 1/2 et 3 ans. Vous pouvez donc leur confier votre bébé dès la fin de votre congé maternité.

Quels sont les avantages ?

Les enfants sont encadrés par des professionnels de la petite enfance (puéricultrice et auxiliaire de puéricultrice) qui pourront répondre aux besoins des petits tant sur le plan médical que pédagogique. L’un des avantages de la crèche est qu’elle permet à votre petit de côtoyer d’autres enfants et donc de renforcer sa sociabilisation. Le coût est variable puisqu’il dépend directement de vos revenus.

Quels sont les inconvénients ?

Si votre petit bout est malade, la crèche refusera de l’accepter. A vous de prévoir une solution alternative. Malgré cela, le risque de contagion reste élevé et il n’est pas rare que votre bébé tombe malade à cause de ses petits camarades. Les horaires des crèches peuvent également être assez inflexibles et ne pas s’accorder à votre emploi du temps. L’un des inconvénients majeurs des crèches est le manque de places. La plupart du temps, les listes d’attentes sont longues et il est nécessaire de s’inscrire pendant la grossesse alors même que bébé n’est pas encore là. Une fois cette pré inscription effectuée, rien ne vous garantit d’avoir une place. Confirmez votre demande à la naissance et contactez régulièrement le chef d’établissement pour lui montrer votre motivation.

La crèche d’entreprise

Les crèches d’entreprise sont une solution efficace pour palier à la pénurie de places en crèche classique. Elles accueillent en moyenne entre 15 et 50 enfants. Comme son nom l’indique, la crèche d’entreprise permet aux employés de faire garder leurs enfants sur leur lieu de travail. Ce type de crèche est également soumis à la réglementation en vigueur :  autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du Conseil Général, et avis de la PMI (Protection Maternelle et Infantile). Le gros point fort de cette crèche est la praticité : horaires compatibles avec votre emploi, pas de trajet supplémentaire et proximité avec votre bébé en cas de problème. Si votre entreprise propose ce genre de services et que vous souhaitez en bénéficier, rapprochez du service RH qui vous indiquera les démarches à entreprendre.

L’assistante maternelle agréée

L’assistante maternelle est une professionnelle de la petite enfance qui accueille un ou plusieurs enfants à son domicile (maximum 3). Elle doit impérativement avoir été agréée par le conseil départemental avant de pouvoir exercer.

Où trouver son assistante maternelle ?

Plusieurs moyens sont à votre disposition pour trouver une assistante maternelle agréée :

  • Le site de la CAF : www.mon-enfant.fr
  • Le site www.net-particulier.fr qui met en relation des particuliers employeurs et des salariés à la recherche d’un emploi.
  • Les sites d’annonces comme Pôle Emploi
  • Vous pouvez également vous adressez à votre mairie ou au service de la PMI.
  • Renseignez vous auprès d’un RAM (réseau d’assistantes maternelles) qui pourra vous aider dans vos démarches.

Comment choisir son assistante maternelle ?

A vous de prendre contact avec une ou plusieurs candidates. Un premier échange par téléphone vous permettra de vous faire un début d’avis. Organisez ensuite des entretiens en face à face avec les candidates qui auront retenu votre attention. C’est le moment de poser des questions (horaires, flexibilité) et vous assurer de sa fiabilité. N’hésitez pas à aller voir son domicile et observer la propreté, la sécurité, les jouets mis à disposition des enfants. En bref, assurez vous que le cadre est propice pour votre enfant.

Quels sont les avantages ?

C’est à vous de convenir avec elle des horaires de garde. Pratique si vous avez un emploi du temps peu conventionnel ou contraignant. Elle peut également garder votre petit s’il est malade. Vous avez la possibilité de la rémunérer en chèque emploi service universel.

Pour faciliter vos démarches, rendez vous sur le site https://www.pajemploi.urssaf.fr. Vous pourrez y trouver de nombreuses informations pratiques sur le recrutement, la rémunération et les conditions de rupture du contrat de votre assistante maternelle. Toutes les démarches sont expliquées étape par étape : déclarer les heures effectuées, établir un bulletin de paie, faire un avenant au contrat…

Quels sont les inconvénients ?

Employer une assistante maternelle a un certain coût (minimum 2,78€ brut de l’heure) plus une indemnité d’entretien (3,03 €  par jour) et des congés payés. Le tarif est indexé sur le SMIC. Vous pouvez trouver plus d’informations quant à la rémunération sur le site de l’UFNAFAAM (Union Fédérative Nationale  des Familles d’Accueil et Assistants Maternels) :  https://ufnafaam.org/.

Notez que le taux horaire varie d’une ville à l’autre et selon la demande. Si les places en crèches sont très limitées et les assistantes maternelles très sollicitées, le salaire sera plus important.

La garde à domicile partagée

La garde partagée c’est lorsque deux familles se mettent d’accord pour faire garder leurs enfants par une seule et même nounou. Celle-ci partage donc son temps de travail entre les deux domiciles.

Quels sont les avantages ?

Aucun dépaysement pour les enfants puisqu’ils sont gardés au domicile familial. Pour les parents, pas de temps de transport ou d’enfant à déposer le matin. Le gain de temps peut donc se révéler considérable. Les horaires (négociés en amont avec la nounou) sont adaptés à votre emploi du temps. C’est donc une solution assez flexible.

Quels sont les inconvénients ?

A la différence d’une assistante maternelle, aucune formation n’est exigée. Votre nounou ne dispose donc pas d’un agrément. A vous de choisir une personne en qui vous avez confiance et qui a de l’expérience.

Il est également essentiel de trouver une famille avec qui l’entente sera bonne et qui présentera des caractéristiques similaires à la votre en termes d’éducation, d’horaires professionnels, de rythme de vie.. Il faudra vous mettre d’accord sur les critères de recrutement, les temps de garde, le coût salarial… La garde partagée doit se préparer minutieusement en amont afin d’éviter des possibles conflits. Retrouvez plus d’informations sur la réglementation du travail sur le site de la FEPEM et sur la site de la CAF. 

Et voilà, on espère que vous en avez appris un peu plus sur les différents modes de garde. L’essentiel est de choisir celui qui convient le plus à votre style de vie et à votre budget.


wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
La poussette Stokke Xplory : Une poussette totalement réglable en hauteur { Test & Avis}
wallpaper-1019588
Peluche pour aider bébé à dormir : notre top 5
wallpaper-1019588
Un week-end sur le côte d’Opale au Holiday Suites Equihen-Plage
wallpaper-1019588
Alcool pendant la grossesse : quels dangers pour le bébé ?