Vivre une grossesse plus sereine grâce au yoga prénatal

Vivre une grossesse plus sereine grâce au yoga prénatal

Le yoga prénatal est une activité idéale pour relâcher les tensions de la grossesse et se préparer sereinement à l’accouchement. Découvrez en plus sur cette pratique et ses bienfaits.

Vivre une grossesse plus sereine grâce au yoga prénatal

Le yoga prénatal, pour qui ?

Que vous soyez débutante, confirmée ou même totalement novice en matière de yoga, vous pouvez pratiquer le yoga prénatal. Aucune expérience préalable n’est requise.

Il est déconseillé de commencer l’activité pendant le premier trimestre à cause du risque de fausse couche. Une fois le cap des 3 mois passé, vous pouvez vous lancer et ce jusqu’à l’accouchement !

Assurez vous néanmoins de ne pas avoir de contre indications médicales particulières (hypertension, grossesse à risque). Consultez votre médecin avant de débuter toute activité sportive.

Les bienfaits du yoga prénatal pendant la grossesse

Mal de dos, mauvaise digestion, jambes lourdes… Tous ces petits maux liés à la grossesse peuvent être gênants au quotidien. Le yoga est une formidable solution pour s’en débarrasser. Les postures apprises en cours sont faciles à reproduire à la maison et vous soulagent efficacement.

Assister à un cours de yoga prénatal procure détente et relaxation. Vous relâchez toutes les tensions accumulées et videz votre esprit. A la clé, un meilleur sommeil et une sensation de bien être grâce aux endorphines libérées.

Le yoga permet également de travailler la mobilité. Vous apprenez à mieux vous tenir et vous positionner au quotidien et ce malgré votre ventre qui s’arrondit et qui peut vous déséquilibrer.

Une pratique régulière du yoga vous permettre d’acquérir un mental calme et de gagner en sérénité. Vous serez moins stressée par votre grossesse et vous aborderez l’accouchement avec moins d’appréhension.

Les bienfaits du yoga prénatal le jour de l’accouchement

Comme dans les cours de yoga classiques, l’accent est mis sur le travail de respiration. Cela est très utile lors de l’accouchement. Cela permet de pousser plus efficacement tout en forçant moins sur le périnée.

Le yoga est également très utile post partum. Étirements et postures permettent de repositionner le bassin et les organes, de re tonifier le périnée et de récupérer plus rapidement de l’accouchement.

En résumé …

Le yoga prénatal vous permet à la fois de pratiquer une activité sportive sans danger pour le bébé et est un bon complément aux cours de préparation à l’accouchement.

Un cours de yoga prénatal sur Paris ?

Tentée par le yoga prénatal mais vous ne savez pas trop où débuter ? Voici quelques adresses de cours sur Paris où vous pourrez peut être trouver votre bonheur :


wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
Comment et pourquoi masser bébé ?
wallpaper-1019588
Nos idées de tenues pour les fêtes
wallpaper-1019588
Comprendre le diabète gestationnel
wallpaper-1019588
A quoi sert une couveuse ?