Alcool pendant la grossesse : quels dangers pour le bébé ?

Lorsqu’il s’agit d’alcool et de grossesse, les avis divergent souvent. Si certaines personnes prônent l’abstinence totale, d’autres pensent qu’un petit verre occasionnellement ne peut pas faire de mal. Difficile lorsqu’on est une future maman de s’y retrouver… Nous vous aidons à y voir plus clair et répondons à vos interrogations sur la consommation d’alcool chez la femme enceinte.

Alcool pendant la grossesse : quels dangers pour le bébé ?

Consommer de l’alcool a t’il des effets sur le fœtus ?

Oui, lorsqu’une femme enceinte boit une boisson alcoolisée, celle ci passe dans son sang puis directement dans celui du bébé. Le foie du bébé n’étant pas encore complètement mature, il met plus de temps à éliminer l’alcool de son corps.

Quels sont les risques pour le fœtus ?

Si les dommages ne sont pas visibles immédiatement, les risques encourus sont néanmoins bien réels. Une consommation d’alcool même ponctuelle peut entraîner un retard de développement des organes et conduire à des malformations. Si le cerveau est également touché, l’enfant pourra souffrir d”un retard intellectuel (difficulté de mémorisation, troubles de l’attention et de l’apprentissage…) ou de troubles du comportement.

La conséquence la plus grave de l’exposition prénatale à l’alcool est le SAF ou Syndrome d’Alcoolisation Fœtale. Celui-ci induit des conséquences physiques graves : retard de croissance, anomalies faciales et atteintes neurologiques. Ces troubles sont irréversibles et constitueront un réel handicap pour l’enfant.

Quelles est la quantité d’alcool à ne dépasser ?

Si votre entourage vous dit qu’un petit verre de temps en temps est sans risque, sachez qu’actuellement aucune étude scientifique n’a déterminé un niveau en dessous duquel le risque est nul. Le plus sûr est donc de ne rien consommer du tout.

Quelques questions et idées reçues …

Consommer du vin ou de la bière est préférable aux alcools forts.

Tous les alcools, et ce quelque soit leur concentration, sont susceptibles d’être dangereux. Il n’y a pas donc d’alcool à privilégier plutôt qu’un autre.

Consommer de l’alcool après le second trimestre est moins dangereux.

Pendant les trois premiers de grossesse, la consommation d’alcool peut nuire au développement des organes du bébé et entraîner des anomalies anatomiques graves. Lors du second trimestre, le risque se situe au niveau des atteintes neurologiques. Pour autant, cela ne signifie pas que boire lors de la fin de grossesse est moins dangereux. Il est déconseillé de boire durant toute la durée de la grossesse car en plus des conséquence sur le bébé, il existe également des risques d’accouchement prématuré ou de fausse couche.

On peut boire et avoir un bébé en bonne santé.

En effet, des femmes ayant bu de l’alcool pendant leur grossesse peuvent accoucher d’un bébé en parfaite santé. Malheureusement ces cas sont plutôt des exceptions que la règle. Chaque grossesse est unique alors inutile de se comparer aux autres.

J’ai bu de l’alcool parce que je ne savais pas que j’étais enceinte, c’est grave ?

Bannissez l’alcool dès à présent et ne culpabilisez pas, vous n’étiez pas encore au courant de votre grossesse. Parlez en à votre médecin si vous êtes vraiment inquiète mais si votre consommation était très modérée, le risque pour votre bébé reste assez faible.

Pour celles qui essaient d’avoir un bébé, il est préférable de miser sur la prévention et d’arrêter l’alcool avant même de tomber enceinte.

Si vous souhaitez trouver plus de réponses à vos questions, lire des témoignages ou parler à un conseiller gratuitement, rendez vous sur le site  Alcool Info Service


wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
Bon plan : un shooting photo offert pour les futures mamans !
wallpaper-1019588
10 solutions de « mère indigne » pour éviter la crise de son trottineur de 20 mois
wallpaper-1019588
Joyeux Anniversaire Mickey
wallpaper-1019588
Quelles huiles essentielles pour favoriser le sommeil de bébé ?