Qu’est-ce qu’une grossesse à risque ?

Qu’est-ce qu’une grossesse à risque ?

Si la plupart des grossesses se déroulent sans soucis majeurs, certaines nécessitent d’être suivies de près par le corps médical. On parle de grossesse à risque ou de grossesse pathologique lorsqu’il existe des risques de santé importants pour le bébé ou la mère.

Qu’est-ce qu’une grossesse à risque ?

Le terme “grossesse à risque” est très générique et regroupe en fait différents types de grossesse. Les facteurs et les pathologies ne sont pas du tout les mêmes.

La grossesse tardive

Si vous avez plus de 38 ans, votre grossesse est considérée comme tardive. Cela ne veut pas dire que vous êtes trop âgée pour avoir des enfants (les femmes tombent d’ailleurs enceintes de plus en plus tard) mais simplement que votre grossesse présente plus de risques que celle d’une femme plus jeune. Le nombre de fausses couches lors du premier trimestre est ainsi plus élevé tout comme le risque d’accouchement prématuré ou les cas de trisomie 21. Vous avez également plus de chances de souffrir de diabète gestationnel.

Toutefois pas d’inquiétude, les grossesses tardives font l’objet d’un suivi médical rapproché dès les premières semaines. Vous aurez plus d’analyses et d’échographies avec votre gynécologue.

La grossesse précoce

A l’opposé, si vous êtes enceinte et que vous avez moins de 18 ans, un suivi médical spécifique est également recommandé.

La grossesse multiple

Si vous attendez 2 bébés ou plus, vous serez bien plus surveillé qu’une grossesse monofoetale. Les grossesses multiples présentent des risques de naissance prématurée (les jumeaux atteignent rarement le terme) et de faible poids. Sachez également que pour prévenir ces risques vous bénéficiez d’un congé maternité plus long. Il est très probable que vous soyez même arrêtée avant le début de ce congé.

Enceinte avec une maladie chronique

Si vous souffrez d’une pathologie chronique telle que le sida, l’hypertension, le diabète, l’herpès, la fibromyalgie, l’endométriose… vous présentez une grossesse à risque. Il est nécessaire de consulter votre médecin à cause des risques que la maladie peut faire peser sur vous ou la santé de votre bébé. Une surveillance particulière doit être mise en place ainsi qu’une adaptation de votre traitement habituel. Certains médicaments ne sont en effet pas compatibles avec une grossesse.

Des antécédents de grossesse pathologique

Si votre précédente grossesse était à risque (césarienne, accouchement prématuré, malformation fœtale, hémorragie…), votre grossesse actuelle sera d’autant plus surveillé afin de minimiser les risques.

Des symptômes au cours de la grossesse

Il se peut que des complications apparaissent pendant la grossesse sans signe avant coureur ou maladie connue. Saignements, ouverture du col, contractions précoces, diminution du liquide amniotique … Ces symptômes sont signes de détresse fœtale qui peuvent vous faire basculer dans une grossesse à risque. N’hésitez donc pas à consulter votre gynécologue au moindre symptôme inhabituel.


wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
Une semaine avec la NumsFamily #50-2018
wallpaper-1019588
Comment et pourquoi masser bébé ?
wallpaper-1019588
Nos idées de tenues pour les fêtes
wallpaper-1019588
Comprendre le diabète gestationnel