Quels sont les risques de l’alcool pendant la grossesse ?

Quels sont les risques de l’alcool pendant la grossesse ?

Doit-on résister au petit apéro entre amis ? Au petit verre de vin à table ?

Beaucoup de femmes enceintes se posent des questions concernant l’alcool pendant leur grossesse… Il est souvent difficile de définir les risques que peuvent présenter les boissons alcoolisées sur votre fœtus.

Quels sont les risques de l’alcool pendant la grossesse ?

Lorsqu’il s’agit d’alcool et de grossesse, les avis divergent souvent. Certains pensent qu’un petit verre occasionnel ne peut pas faire de mal, d’autres affirment qu’il faut bannir totalement l’alcool pendant la grossesse.

Difficile de s’y retrouver lorsqu’on est une future maman… C’est pourquoi aujourd’hui nous allons vous aider à y voir plus clair et répondre à vos  interrogations sur la consommation d’alcool chez les femmes enceintes.

Quelles sont les réelles conséquences de l’alcool sur le fœtus ? Tous les alcools présentent ils le même danger pour le bébé ?

L’alcool présente t’il un risque pour votre bébé ?

La consommation d’alcool pendant la grossesse engendre des effets sur bébé. Lui et vous étant reliés, l’alcool que vous consommez passe dans son sang par l’intermédiaire du placenta. Le bébé est en période de développement et ses organes sont fragiles notamment son foie qui mettra plus de temps que vous à éliminer l’alcool de son corps.

Quels sont les risques pour bébé ?

Pendant l’embryogenèse c’est-à-dire les 8 premières semaines de grossesse, la sensibilité est maximale. C’est lors de cette période que l’embryon va subir un ensemble de transformations et va se développer. La plupart des malformations congénitales surviennent pendant ces premières semaines de début de grossesse.

L’alcool serait responsable d’un retard de développement des organes et engendrait des malformations, des conséquences d’ordre comportemental et des retards de croissance. Si le cerveau est touché, l’enfant pourra souffrir d’un retard intellectuel (difficulté de mémorisation, troubles de l’attention et de l’apprentissage…). Boire de l’alcool augmente aussi le risque de fausse couche.

La conséquence la plus grave de l’exposition prénatale à l’alcool est le SAF ou Syndrome d’Alcoolisation Fœtale. Celui-ci induit des conséquences physiques graves comme le retard de croissance (bébé peut naitre en sous poids), des anomalies faciales : les bébés concernés ont généralement un visage « caractéristique » c’est-à-dire que l’espace entre la lèvre supérieur et le nez est aplati, le nez est petit et un peu épaté, les lèvres sont fines (parfois rentrées) et les sourcils peuvent se rejoindre. Il peut y avoir aussi des atteintes neurologiques. Ces troubles sont irréversibles et constitueront un réel handicap pour l’enfant.

Tous les alcools ont ils tous le même niveau de dangerosité sur bébé ? Quels sont les quantités à ne pas dépasser ?

Tous les alcools sont dangereux pour bébé. L’alcool fort, la bière ou la coupe de champagne ont les mêmes composantes nocives pour le cerveau du fœtus. Actuellement, aucune étude scientifique n’a déterminé un niveau en dessous duquel le risque est nul. Mieux vaut appliquer le principe de précaution et donc faire l’impasse lorsqu’on est enceinte. Le plus sur est donc de ne rien consommer du tout.

Les questions et les idées reçues !

Une consommation d’alcool modérée représente peu de danger ?

Il n’a jamais été mis en évidence de niveau de consommation d’alcool ou de quantité d’alcool qui serait sans risque pour le fœtus. Néanmoins, une consommation ponctuelle peut provoquer des dégâts sur le bon développement de bébé. No stress si la future maman s’est laissé aller à une coupe de champagne le soir du nouvel an !

J’ai bu de l’alcool avant de savoir que j’étais enceinte, est-ce grave ?

Pas de panique ! Garder votre calme et appeler votre médecin afin qu’il puisse évaluer le risque éventuel, en cas de fortes alcoolisations ponctuelles. Ne culpabilisez pas et bannissez l’alcool dès à présent.

Pour les femmes qui essaient d’avoir un bébé il est préférable de miser sur la prévention et donc d’arrêter l’alcool avant même de tomber enceinte.

Pendant la période d’allaitement ai-je le droit de boire de l’alcool ?

Vous venez d’accoucher, et vous souhaiter fêter ça dignement avec vos amis ? Ok pour 1 ou 2 verres mais il faut rester vigilant quant à votre consommation d’alcool. En effet, l’alcool que vous consommez passe dans le lait maternel. Aujourd’hui aucunes études prouvent de réels troubles sérieux du développement chez les enfants. Cependant il contribue et perturbe l’allaitement en diminuant la lactation et l’écoulement du lait. Alors si vous êtes amenée à consommer de l’alcool il est préférable de le faire après une tétée. Dans l’idéal il faut attendre entre 2 et 3 heures après une consommation modérée (1/2 verre) d’alcool avant de redonner le sein.

Comment se passer d’alcool en étant enceinte ?

Pour éviter l’alcool tout en passant un bon moment entre copains autour d’un apéro, il faut être prévoyant ! Quand vous êtes invitée, prenez  des jus de fruits ou des boissons non alcoolisées comme des bières ou du champagne 0% d’alcool, et sans excédent de sucre ou autre produit édulcorant comme : la saccharine et le cyclamate. Ils vous sauveront d’une moindre tentation, sachant que vos amis n’ont pas spécialement ce type de boissons dans leur frigo. Gardez aussi à porter de main une grande bouteille d’eau, le ventre rempli elle vous coupera l’envie de boire autre chose.

Mais si, arrêter ou diminuer l’alcool est difficile pour vous, nous vous conseillons d’en parler à votre médecin qui suit votre grossesse ou à des professionnels spécialisés dans l’accompagnement des femmes enceintes en difficulté avec l’alcool. Si vous souhaitez trouver plus de réponses à vos questions, lire des témoignages ou parler à un conseiller gratuitement, rendez-vous sur le site Alcool Info Service


wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
Quels sont les vêtements indispensables pour la grossesse
wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Les bons plans sur les activités Parisienne à faire en famille
wallpaper-1019588
Barrière de sécurité enfants et bébés : nos recommandations
wallpaper-1019588
Les looks tendances des mums Insta qui nous inspirent
wallpaper-1019588
Semaines aménorrhées et semaines de grossesse, comment s’y retrouver?
wallpaper-1019588
Les must-have de l’été