Choisir son lieu d’accouchement : maternité privée ? maternité publique ?

Dans quelques semaines, bébé pointe le bout de son nez, et il est temps pour vous de vous décider où vous désirez accoucher : maternité privée ? maternité publique ?… Les avantages, les inconvénients ? les tarifs ? Découvrez les éléments clés à prendre en compte pour votre accouchement !

Choisir son lieu d’accouchement : maternité privée ? maternité publique ?

Aucune loi ne vous contraint à vous inscrire dans une maternité. Il n’y a pas non plus d’obligation à choisir une maternité près de votre lieu d’habitation. Publique ou privée, les maternités ne sont pas sectorisées et vous permettent de pouvoir choisir votre lieu d’accouchement. Cependant, les places se réservent et comme le dit le dicton « premiers arrivés premiers servis » ! Vous l’aurez compris Il est fortement recommandé de réserver sa place (même si les établissements sont tenus de vous accepter au moment de l’accouchement). Plus vous vous y prenez tôt, plus vous aurez le choix de l’établissement et plus vous serez sereine. Car accoucher dans un lieu que vous n’avez pas choisi et dans lequel vous n’étiez pas attendu peut-être réellement stressant !

La maternité publique

Il existe 3 niveaux de maternité publique

Depuis les années 1998, en France les maternités publiques sont classées en trois catégories. Il ne s’agit pas de critères de qualités mais de l’évaluation selon le niveau des soins qu’elles assurent pour bébé.

Les maternités de niveau 1

Elles disposent seulement d’une unité d’obstétrique (les médecins, les sages-femmes…). L’infrastructure est bien équipée en cas de césarienne et en soins de réanimation de bébé si besoin. Elles accueillent les futures mamans dont l’accouchement ne présente aucun risque (90% des femmes)

Les maternités de niveau 2

Les maternités de niveau 2 disposent d’une unité d’obstétrique et d’un service de néonatalogie (pédiatrie pour bébé). Elles permettent la prise en charge des grossesses multiples ou potentiellement difficiles. Le service de néonatalogie permet la surveillance et les soins spécialisés des nouveau-nés à risques et de ceux dont l’état s’est dégradé après la naissance. Elles accueillent aussi les nouveaux nés dont la prématurité est supérieure à 33 semaines qui ont besoin de soins mais qui n’ont pas besoin d’être intubés.

Les maternités de niveau 3

En plus d’une unité obstétrique et d’un service de néonatologie, les maternités de niveau 3 disposent une unité de réanimation néonatale. Elles sont spécialisées dans le suivi des grossesses pathologiques (le diabète gestationnel, hypertension). Elles prennent aussi en charge les nouveaux nés qui rencontrent de forts problèmes respiratoires, et aussi les grands prématurés (c’est-à-dire ceux qui naissent en dessous de 33 semaines.)

Les avantages de la maternité publique

* Les frais sont totalement pris en charge par la sécurité sociale (pour un séjour de 12 jours maximum).

* Les cours de préparation à l’accouchement et le suivi de votre grossesse se déroulent la plupart du temps sur place, vous serez donc amenée à visiter la maternité.

* La sage-femme a un rôle central, ce qui peut rassurer les futures mamans.

* Comme énoncé précédemment les maternités sont classées en trois niveaux. Cela permet aux femmes enceintes qui rencontrent des difficultés pendant leurs grossesses d’obtenir des soins d’un pédiatre ou d’une puéricultrice dès la naissance de bébé.

Les inconvénients de la maternité publique

* Vous n’êtes pas certaine d’obtenir une chambre privée après votre accouchement. Vous le savez le jour même en fonction des disponibilités, et dans le cas ou vous êtes dans une chambre double, le papa ne peut pas rester dormir avec vous.

* C’est rarement le gynécologue qui vous a accompagné pendant toute votre grossesse qui est là le jour J.

* Votre accouchement peut être pris en charge par des personnes en cours de formations (avec l’œil de leur sénior bien évidemment).

* Les soins et les suivis de la grossesse sont moins personnalisés qu’en maternité privée.

* Les horaires des visites sont assez stricts.

Les deux types de maternités privées

Il existe deux types de cliniques : conventionnées et agréées. Dans les cliniques conventionnées, la Sécurité sociale prend en charge les frais de séjour à 100 %, à hauteur du tarif conventionnel. Pour les cliniques agréées, la Sécurité sociale rembourse un forfait soin qui comprend l’accouchement et le séjour. La différence entre la prise en charge et les frais réels est à la charge de la patiente.

Les avantages de la maternité privée

* Le service connaît bien chacunes des futures mamans

* L’accouchement est supervisé par la sage-femme ou l’obstétricien qui a suivi votre grossesse

* La future maman peut être suivie par des médecins de la clinique ou par son propre gynécologue

* Selon vos besoins et moyens vous pouvez disposer d’une chambre individuelle, mixte ou même d’une grande suite

* Les repas sont généralement plus savoureux

* Les horaires de visites sont souples

Les inconvénients de la maternité privée

* La sécurité sociale et les assurances complémentaires prennent en charge le forfait journalier dans la plupart des établissements conventionnés, mais les dépassements d’honoraires des praticiens et le prix de la chambre individuelle restent à votre charge. Autant vous dire que ça équivaut à une bonne semaine de vacances au soleil !

* Un équipement technique pas toujours optimal : Il n’y a pas de service de réanimation en cas de besoin et ils ne disposent pas de matériels pour accueillir les bébés prématurés.

Le coût des maternités publiques et privées

La principale différence entre une maternité publique et privée réside dans le coût des prestations. Au sein d’une maternité publique, la totalité de vos soins vous sera remboursée par la Sécurité sociale. Si vous accouchez au sein d’une structure privée conventionnée, la sécurité sociale vous rembourse vos frais de séjour, cependant, les dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins resteront à votre charge. S’il s’agit d’une maternité agréée, vous serez amené à avancer de votre poche les frais de votre accouchement. Cette somme ne vous sera pas remboursée dans son intégralité, mais à une hauteur de 80 %. Il convient également de noter que les services dits de confort comme la connexion à internet, la télévision et le téléphone ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Les critères vous permettant de bien choisir votre maternité

* Quelle est sa réputation ? (Bouche à oreille)

* N’est-elle pas trop loin de chez vous ?

* La maternité est-elle bien équipée ?

* Le personnel médical est-il important ?

* Médecin et anesthésiste sur place ?

* Quelle est la politique de la maternité ? péridurale ? épisiotomie ? déclanchement de l’accouchement ?

Posez-vous les bonnes questions afin de vous sentir bien et rassurée le jour de l’accouchement !

Des réponses aux questions que se pose la plupart du temps les femmes enceintes

Le papa pourra-t-il rester dormir avec la future maman ?

Si la maman est dans une chambre individuelle, un lit d’appoint est généralement mis à disposition. En revanche, si vous êtes dans une chambre partagée le papa ne pourra pas rester dormir (question d’intimité).

Avez-vous le droit de choisir votre accompagnateur pour l’accouchement ?

La plupart du temps, c’est le papa qui partage ce moment avec la future maman. Mais si celui-ci n’est pas disponible, vous pouvez demander à une amie, votre frère/sœur ou vos parents de vous accompagner. Cependant, une seule personne est autorisée pendant l’accouchement.

En cas de complication pendant la grossesse doit-on changer de maternité ?

Les maternités publiques et privées sont organisées par réseau afin de vous assurer (avec bébé) un confort maximal. En cas de complication pendant la grossesse ou l’accouchement, la future maman est immédiatement transférée dans l’établissement le plus adapté.

Et pensez à préparer, à l’avance, votre valise de maternité

avec une nuisette de maternité, un pyjama de grossesse et d’allaitement, un soutien gorge ou une brassière d’allaitement, des baumes et crèmes, une tenue de sortie de la maternité, constituée selon la saison : d’un pantalon et d’un haut de grossesse confortables ou d’une robe de grossesse,…


wallpaper-1019588
Quels sont les vêtements indispensables pour la grossesse
wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Les bons plans sur les activités Parisienne à faire en famille
wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
Barrière de sécurité enfants et bébés : nos recommandations
wallpaper-1019588
Les looks tendances des mums Insta qui nous inspirent
wallpaper-1019588
Semaines aménorrhées et semaines de grossesse, comment s’y retrouver?
wallpaper-1019588
Les must-have de l’été