Avant j'avais un bullshit job.

Avant j'avais un bullshit job.

Crédit Photo : http://blog.kronos.fr/phenomene-bullshit-jobs-brown-out-causes-consequences-du-manque-de-sens-au-travail/

Quand je travaillais en agence de communication personne ne comprenait ce que je faisais, en quoi consistait mon travail et encore moins à quoi il servait. Mes enfants ne savaient pas répondre à la question "que fait ta maman comme travail?" et mes parents ne s'en sortaient pas tellement mieux d'ailleurs. C'est pas faute d'avoir essayé, mais c'est un travail qui n'est pas simple à illustrer. Chef de publicité...

- Chef ? Et tu es responsable de beaucoup de monde ? Ben non personne en fait.

- Et c'est toi qui fait les pubs alors ? Et non pas mieux.

Pas simple donc et pas aussi clair que professeur des écoles, boulanger ou infirmière. Ca n'a pas été bien plus clair quand je suis devenue Responsable de Communication en quittant les agences et passant du côté de l'annonceur.

Alors oui c'est un job qui était/est valorisé socialement, c'est chic de travailler dans la pub ou dans la comm' mais finalement assez inutile. Du moins à mes yeux sur la fin de mon activité. Du stress du fait de mauvais process, de clients hargneux qui veulent une chose et son contraire et tout ça pour la veille voir l'avant veille (sinon c'est pas drôle), de responsables qui ne savent pas gérer leur boite, bon sang ce que j'en ai rencontré des personnes comme ça ou qui se laissent déborder quand leur société commence à prendre de l'ampleur. "Bah non les gars c'est pas simple de gérer une boîte", pas donné à tout le monde non plus. C'est pour ça que je ne le fais pas d'ailleurs!

Un bullshit job* ou "job à la con" donc c'est un boulot avec zéro impact sur la société et pas de sens, même si le la notion de sens est assez subjective je vous l'accorde.

- A quoi je sers ?

- Est ce que j'apporte quelque chose ?

- Est ce que je me sens grandie par ce que je fais ?

- Est ce que je suis fière du travail accompli ?

Concrètement est ce que le fait de me faire des noeuds au cerveau pour des histoires de croquettes (j'ai longtemps bossé sur le budget Royal Canin), de rester des heures tardives au bureau (le client veut qu'on revoit toute la DA pour demain matin première heure) et mal dormir la nuit me comblait? Bien sûr que non. Ca allait même à l'encontre de ce que je suis, de ma perception de la vie : pousser à la consommation, créer des besoins, brasser du vent et évoluer dans un monde de futilités.

A un moment donné j'ai eu besoin de concret, de donner du sens à ma vie et de trouver un équilibre entre ma vie personnelle et professionnelle. Marre du stress pour des bêtises. Qu'un chirurgien soit en stress, qu'un psychologue ait des soucis ou du mal à s'endormir OUI. Une Chef de Publicité ou une Responsable de la Communication NON bien sûr que non !

Aujourd'hui je suis Assistante Maternelle, cela fait 4 ans maintenant, et je me sens utile, mon travail a du sens. Je sais pourquoi je me lève le matin et pourquoi je suis parfois inquiète ou ai des soucis. Je me fais des noeuds au cerveau quand un des petits que j'accueille ne se sent pas bien du fait suite au départ d'un copain, me questionne et me remets en question quand je ne trouve pas de solution rapidement. Et là c'est justifié. Aujourd'hui je ne fais plus un bullshit job et cela me rend heureuse.

* Le terme " Bullshit jobs " est à l'origine une blague écrite par David Graeber, anthropologue et anarchiste, publiée en août 2013 par son ami éditeur. Il y dénonçait les métiers dits " à la con ", des jobs qui n'ont aucun sens et qui frustrent les salariés.


wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Congé maternité: vos droits de femme enceinte au travail
wallpaper-1019588
Les bons plans sur les activités Parisienne à faire en famille
wallpaper-1019588
Quels sont les vêtements indispensables pour la grossesse
wallpaper-1019588
Le top 9 des jouets pour l’éveil de bébé
wallpaper-1019588
Monoprix X Polder Collab
wallpaper-1019588
Automne : Comment booster son corps pour affronter la saison froide
wallpaper-1019588
Les spaghettis aux palourdes