Financer un achat : piocher dans son épargne ou prendre un crédit ?

Lorsque tu dois réaliser un (gros) achat, mais que tu n'as pas les liquidités disponibles pour régler comptant, tu dois alors le financer par d'autres moyens. Et ceux-ci ne sont pas légion : soit tu vas devoir piocher dans ton épargne, soit prendre un crédit. Mais lequel des deux est le plus adapté, et quelles sont les sortes de crédits que tu peux contracter ? Let's go pour un topo sur le sujet !

Les différents types de crédits

Si l'on parle de crédit, il faut déjà savoir plus précisément de quoi on parle. En effet, sur le marché l'offre de crédits est assez importante, et ils ne sont pas tous pour le même usage, certains étant par exemples réservés à une utilisation précise.

Certainement un des plus connus, le crédit à la consommation permet d'obtenir jusqu'à 75 000€ et est destiné à des achats de biens de consommation (typiquement pour tout ce qui concerne l'électroménager par exemples). Il en existe de plusieurs types, qui fonctionnent selon deux principes :

  • lorsque le crédit est contracté, il est défini pour un usage particulier et ne peut être utilisé qu'en ce sens, comme l'achat d'un véhicule, on parle alors ici d'un " crédit affecté ".
  • lorsqu'il ne l'est pas, il est alors appelé " non affecté ", et peut être destiné à l'usage que l'on en désire. On retrouve dans cette catégorie les crédits renouvelables (autrefois appelés " credit revolving ")

Je vais te faire une présentation rapide des principaux types de crédits disponibles actuellement, qui te permettent d'avoir de l'argent lorsque tu n'as pas d'épargne et que les fins de mois sont difficiles :

Le crédit affecté

Comme indiqué, il est destiné à un usage précis et fixé dans l'offre du crédit. Il peut être proposé lors de l'achat du bien ou service que l'on désire. Le contrat précisant le taux (fixe), la durée des remboursements à effectuer ainsi que le montant des mensualités, il permet de bien prévoir ses dépenses. A noter qu'il débute au moment de la livraison du bien ou service pour lequel il est contracté.

Le prêt personnel

Ici tu peux utiliser l'argent emprunté à ta convenance. Toutes les modalités de remboursement, soit le taux, la durée et le mode de remboursement sont variables selon les établissements qui le proposent ainsi que tes capacités financières.

Le crédit renouvelable (ou crédit permanent)

Il faut imaginer celui-ci comme une tirelire pleine, qui se remplit à nouveau si tu la vides.

Il s'agit d'une réserve d'argent à utiliser quand tu veux et pour ce que tu veux. Il faut cependant être vigilent, le taux est variable et peut facilement engendrer une perte d'argent. Cela veut dire que tu ne peux savoir à l'avance à combien le taux sera, et le coût que cela aura pour toi.

Le leasing (ou location avec d'option d'achat)

On ne sait pas forcément toujours à quoi cela correspond. En l'occurrence, il s'agit comme l'indique le nom français, de louer via un loyer mensuel, un bien dont on dispose durant ce temps-là. A la fin des loyers réglés pendant la durée du contant, le contrat se termine et il est alors possible d'acheter le bien en question, ou de le rendre.

Le microcrédit personnel

Destiné à des publics qui n'ont pas accès au système bancaire classique, il est voué à être utilisé pour l'acquisition de biens permettant d'améliorer la vie de l'emprunteur. Son montant est variable et dépend des revenus de l'emprunteur, avec un crédit fixe.

L'épargne : principe fondamental

Classiquement, l'épargne consiste à mettre de l'argent de côté, servant de réserve en cas de besoin. L'argent peut être placé sur plusieurs types de comptes d'épargne, dont la rentabilité est variable, et parfois l'argent est bloqué pendant plusieurs années, avec l'avantage de proposer un taux plus important. Ici, aucun risque, l'état garantissant les fonds, aussi en cas de faillite de la banque, l'état remboursera ton argent.

Petite note par ailleurs : il peut exister des frais liés à différents services, un solde minimum avant de toucher des intérêts, ou encore des taux d'intérêt variables. Aussi, renseigne-toi bien sur les conditions du compte épargne qui peut t'être proposé.

Les deux grands types d'épargnes

On trouve deux grands types d'épargnes :

  • les placements bancaires, peu risqués, sûrs, ils sont plutôt orientés court terme. On y trouve le livret A, le compte épargne le plus utilisé en France, ainsi que le livret jeune, le compte courant rémunéré ou encore l'épargne logement (le célèbre PEL ainsi que le CEL, réciproquement Plan et Compte Épargne Logement)
  • les placements financiers ont un niveau de risque plus élevé, mais aussi plus rémunérateurs. On y trouve l'assurance vie, les comptes titres ainsi que les plans épargne retraite.

Financer son achat : via l'épargne ou via un crédit ?

Il n'y a évidemment pas de réponse évidente et arrêtée. Car cela va dépendre de plusieurs facteurs, mais notamment du contexte économique et des rendements des placements d'épargne.

Aujourd'hui, du point de vue financier " exclusivement ", il est préférable de financer ses achats en utilisant son épargne, car les taux de rémunération sont excessivement bas. Aussi, l'argent épargné ne rapporte pas grand-chose : le rendement du livret A notamment est très faible.

Il faut toutefois penser à conserver de l'épargne, qui est généralement longue à accumuler, en cas de coup dur et de besoin de liquidités disponibles immédiatement.

Par ailleurs, lorsque tu prends un crédit, plus sa durée de remboursement est longue, et plus il coûte cher (beaucoup plus cher !). Il est donc important de bien ajuster tes mensualités par rapport à tes revenus. De plus, le type de crédit doit être adapté à ta dépense. Par exemple, financièrement parlant, pour acheter une voiture il sera plus intéressant d'opter pour un crédit auto plutôt qu'un prêt personnel non affecté.

Au final, et selon tes besoins ainsi que ton épargne disponible, tu peux opter pour une solution double : d'une part utiliser une part de ton épargne, et combler le reste par un crédit. Cela limite le coût du crédit en empruntant une somme minime, mais pense toutefois à conserver une part d'épargne disponible, ce que l'on appelle l'épargne de précaution, à juste titre ;).


wallpaper-1019588
Comment aider l’enfant à vivre les transitions de la vie quotidienne
wallpaper-1019588
Tie & Dye Revival
wallpaper-1019588
L’article qui fait le buzz : les 8 phrases à éviter de prononcer si vous aimez votre ado
wallpaper-1019588
Sélection « Top 10 Chocolat de Pâques »