Le don de sang de cordon ombilical

Avez vous déjà entendu parler de don de sang de cordon ? Après l’accouchement, il est en effet possible pour la maman de faire un don de sang de cordon ombilical. Ce sang est très utile car il permettra ensuite de soigner des personnes atteintes de maladies graves. On fait le point sur cette démarche encore trop méconnue.

Le don de sang de cordon ombilical

Le don de sang de cordon, qu’est ce que c’est ?

Le sang de cordon, comme son nom l’indique est le sang présent dans le placenta et dans le cordon ombilical du bébé. Celui ci est composé de cellules souches qui sont très intéressantes pour la recherche médicale. Ces cellules produisent toutes les cellules présentes dans notre corps : globules rouges, globules blancs et plaquettes. Faire don de ce sang est une démarche altruiste et réellement bénéfique. Cela permet de soigner des maladies du sang telles que la leucémie, les lymphomes, ou encore certains cancers et maladies génétiques.

Quelles sont les démarches à suivre lorsque l’on veut faire un don ?

Si vous êtes enceinte et que vous souhaitez faire un don, voici les démarches à effectuer. Après le quatrième mois, prenez rendez vous avec votre obstétricien ou sage femme. Vous devrez répondre à des questions sur vos antécédents médicaux et remplir un formulaire de consentement pour le jour de l’accouchement.

Comme un don de sang classique, ce don est anonyme et gratuit. Les informations médicales recueillies sur la future maman sont confidentielles. Comme toute greffe, le don de sang est soumis à des règles éthiques, notamment en ce qui concerne l’anonymat. Enfin, ce don ne donne droit à aucune indemnisation mais vous n’aurez rien à débourser non plus.

Attention, toutes les maternités ne sont pas habilitées à effectuer le prélèvement. Consultez la liste des maternités faisant partie du Réseau Français du Sang Placentaire.

Est ce que cela fait mal ?

Soyez rassurée, ce don est totalement indolore pour vous comme pour le bébé. Il est également sans risques. Le prélèvement a lieu juste après la naissance (dans les minutes qui suivent), lorsque le cordon a été coupé. Comme le don s’effectue après l’accouchement, il n’a pas d’impact sur son déroulement. Le sang recueilli sera ensuite transporté vers une banque de sang, analysé puis stocké jusqu’au moment où un donneur en aura besoin.

Y-a t’il des contre indications au don de cordon ?

Le don n’est pas possible si :

  • vous avez certains antécédents médicaux tels que des maladies auto-immunes, cancers ou maladies génétiques
  • votre grossesse présente des complications
  • vous avez moins de 18 ans
  • le bébé présente une anomalie de développement.

Enfin, si des complications surviennent au moment de l’accouchement (naissance prématurée, souffrance fœtale grave..) alors la priorité sera donnée aux soins médicaux portés à la mère et à son enfant. Dans ce cas le prélèvement n’aura pas lieu.

Pour retrouver la liste des maternités agréées, rendez vous sur le site de l’Agence de la Biomédecine.


wallpaper-1019588
A mi chemin entre ancienne et nouvelle vie
wallpaper-1019588
L'estime de soi mise à rude épreuve : il ne se laissera plus agresser sans se défendre.
wallpaper-1019588
La poussette Stokke Xplory : Une poussette totalement réglable en hauteur { Test & Avis}
wallpaper-1019588
Peluche pour aider bébé à dormir : notre top 5
wallpaper-1019588
Un week-end sur le côte d’Opale au Holiday Suites Equihen-Plage
wallpaper-1019588
Alcool pendant la grossesse : quels dangers pour le bébé ?