Abeilles, il faut les protéger. Leur disparition, c’est aussi, la nôtre

Abeilles, il faut les protéger. Leur disparition, c’est aussi, la nôtre

Abeilles, il faut absolument les protéger, car elles sont très importantes pour la planète et il en va de notre survie. En effet, si elles disparaissent (comme c’est le cas aujourd’hui) nous courons au-devant d’un grave danger. Dans quelques décennies, si personne ne protège les abeilles, si personne ne fait rien, c’est la famine mondiale qui nous guette et les guerres qui ne manqueront pas d’apparaitre en pareil cas. Protéger les abeilles, car il y a peu d’insectes pollinisateurs. Pensez aux abeilles et à votre niveau, protégez-les. C’est ce que nous expliquons dans cet article.

Abeilles, les protéger c’est lutter contre les produits chimiques

Les abeilles meurent car il y a trop de produits chimiques dans leur environnement. Les produits chimiques sont ramenés à la ruche et servent de nourriture ainsi, mélangés au pollen. Nourriture pour la ruche entière, dont les larves. Elles contaminent ainsi, tous leurs congénères.

Arrêtez de traiter votre jardin.

Vous traitez votre jardin pour avoir plus de fruits, de légumes. Pour que ceux-ci soient plus gros et moins malades et que vous en récoltiez en plus grosse quantité et vous faites le contraire de ce qu’il faut faire. Non seulement en agissant de la sorte, vous détruisez les abeilles. Mais vous n’obtiendrez pas de fruits plus gros, puisque leur grosseur dépend du nombre de fruits que l’on laisse sur l’arbre fruitier. Plus il y en a et en moins les fruits sont gros.

Des fruits plus sains et exempt de vers ? Allons ! Ce n’est pas systématique, cela dépend des années.

Les fruits contenant des vers ? Restons positif ! Ils sont source de protéines, alors mangez-en ! (D’ailleurs, des chercheurs se penchent de plus en plus sur le problème de la famine à travers le monde et sur l’action de manger des insectes. Très nourrissants et bénéfiques à la santé).

Mais arrêtons là, cette plaisanterie ! Même si ce n’est pas très agréable pour nous occidentaux de manger par mégarde, des fruits contenant des vers, c’est du moins, sans danger pour notre organisme. Bien au contraire !

Abeilles : pensez à leur faire abri

Il existe plus d’une centaine d’abeilles, dont certaines pas plus grosses qu’une tête d’épingle, quelques millimètres tout au plus. Certaines sont solitaires et c’est pour celles-ci qu’il faut créer des abris.

Abeilles : ne les oubliez pas en début de printemps

Au printemps, ne tondez pas trop tôt et pas trop court votre pelouse. Car les pissenlits sont la première nourriture que les abeilles puissent trouver en cette saison. Pensez à nos amies qui ont faim et ont besoin de se ressourcer après les grands froids de la saison hivernale.

Petite histoire

Une personne traite ses pommes de  terre à outrance. Les pauvres ! Le feuillage en est tout bleu, tout en pensant avoir moins de charançons et de maladies. A proximité, une autre personne ne traite absolument pas ses pommes de terre et d’ailleurs, n’emploie aucun produit chimique dans son jardin. Mais laisse les mauvaises herbes pousser et un peu envahir le jardin et les alentours.

A votre avis, quelle personne aura le moins de maladies et de charançons sur ses pommes de terre ?

Eh ! Oui, la personne qui ne traite pas. Mais au contraire, laisse la nature s’en occuper à sa place. Dame nature, n’est pas folle ! Elle a prévu des prédateurs pour les insectes nuisibles. Encore faut-il, lui donner la possibilité de pouvoir agir.

Les herbes folles ou mauvaises herbes

Ne pensez surtout pas que les mauvaises herbes soient un fléau. Non, elles sont utiles, elles créent une biodiversité très utile pour votre jardin. Avoir un jardin exempt de mauvaises herbes, un jardin d’une propreté irréprochable, ne permet pas cette biodiversité et les prédateurs de certains insectes nuisibles, ne sont alors plus présents dans le jardin. De plus, celles qui fleurissent nourrissent nos amies les abeilles, pensez-y.

Abeilles, il faut les protéger. Leur disparition, c’est aussi, la nôtre

Utilisez à votre avantage les mauvaises herbes

Laissez pousser par-ci, par-là, des mauvaises herbes dans votre jardin et autour de celui-ci. Laissez des herbes folles, des orties, envahir un coin au fond de votre potager. Ainsi, vous protégez votre jardin, vous protégez les abeilles et les autres insectes très utiles, car vous ne traitez plus. Vous créez de la biodiversité et vous protégez la planète et vous,  par la même occasion.

Avez-vous pensez à ce que vous faites subir à votre organisme, en ingérant tous ces produits chimiques que vous mettez  sur vos fruits et légumes ? Mais aussi, vous vous privez de délicieux moments, comme le grappillage sur les plants ou les arbres fruitiers, non traités.

Ne négligez jamais l’importance des insectes sur la biodiversité et l’équilibre de la planète.


wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Congé maternité: vos droits de femme enceinte au travail
wallpaper-1019588
Quels sont les vêtements indispensables pour la grossesse
wallpaper-1019588
Les bons plans sur les activités Parisienne à faire en famille
wallpaper-1019588
Le top 9 des jouets pour l’éveil de bébé
wallpaper-1019588
Monoprix X Polder Collab
wallpaper-1019588
Automne : Comment booster son corps pour affronter la saison froide
wallpaper-1019588
Les spaghettis aux palourdes