Facteurs agissant sur le comportement alimentaire

Facteurs agissant sur le comportement alimentaire

« Moi quand je stresse, je mange ! » …Qui n’a jamais constaté que notre humeur agit sur notre alimentation ?

 

En effet notre comportement vis-à-vis de notre alimentation résulte en partie des fonctions internes de notre organisme mais il est aussi plus ou moins consciemment  influencé par de nombreux facteurs environnementaux.

  • Les facteurs internes :

On sait qu’une baisse de la glycémie (taux de sucre dans le sang) autour de 7% entraine une prise alimentaire dans les minutes qui suivent. Cette baisse appelée hypoglycémie agit donc comme un signal qui nous donne envie de manger.

C’est pourquoi on conseille souvent d’aller faire ses courses après avoir manger, nous sommes alors moins tentés d’acheter confiseries, gâteaux que l’on grignotera entre les repas une fois à la maison…

Au contraire lorsqu’on mange, les aliments ingérés agissent sur des récepteurs digestifs.

Ces récepteurs sont sensibles par exemple à la distension de l’estomac et interviennent dans l’apparition de la sensation de satiété.

Il faut donc prendre son temps pour manger (au minimum 20 minutes), être attentif aux sensations de satiété et arrêter de manger lorsqu’on n’a plus faim pour éviter de trop manger.

  • Les facteurs environnementaux :

En pratique, ces mécanismes ont leurs limites, et les situations de la vie quotidienne influencent fortement notre comportement alimentaire.

–   Un stress léger et de courte durée peut par exemple augmenter les apports tandis qu’il les diminuera sur une période de stress prolongée.

–   La télévision, la musique détournent notre attention, nous ne sommes donc plus sensibles aux sensations de satiété et mangeons alors plus que de raison…

–   La vie en société atténue souvent les signaux internes, par exemple l’heure des repas étant relativement fixe, elle ne nous permet pas toujours d’écouter notre corps et de respecter notre rythme.

–   Fait plus amusant, il a été démontré que plus la taille de notre assiette augmente, plus on se servira de grandes quantités. Alors ne suivez pas la mode, suivez plutôt votre appétit !

L’important est alors d’être le plus possible attentif à nos sensations, de manger lorsqu’on a faim et surtout de prendre le temps de s’asseoir autour d’une table, au calme afin de profiter de son repas et garder des notions de plaisir et de convivialité !


wallpaper-1019588
Comment aider bébé à faire ses nuits ?
wallpaper-1019588
Congé maternité: vos droits de femme enceinte au travail
wallpaper-1019588
Quels sont les vêtements indispensables pour la grossesse
wallpaper-1019588
Les bons plans sur les activités Parisienne à faire en famille
wallpaper-1019588
Le top 9 des jouets pour l’éveil de bébé
wallpaper-1019588
Monoprix X Polder Collab
wallpaper-1019588
Automne : Comment booster son corps pour affronter la saison froide
wallpaper-1019588
Les spaghettis aux palourdes